Clinique Saint-François : Ouverture d’un parcours de prise en charge de l’obésité en hôpital de jou

Déjà engagée sur les parcours chirurgicaux bariatriques depuis plusieurs années, la Clinique Saint-François, à Châteauroux, participe à la 4ème journée mondiale de l’obésité et annonce l’ouverture le 12 mars prochain, un parcours de prise en charge des patients obèses en hôpital de jour.
 
La Clinique Saint-François prend en charge l’obésité depuis plusieurs années avec une équipe de gastro-entérologues et de chirurgiens viscéraux spécialement formés à ces pratiques. En mars 2020, l’établissement développe son offre de soins en ouvrant un parcours de prise en charge de l’obésité en hôpital de jour.
Les équipes médicales et paramédicales de la Clinique travaillent en partenariat avec le réseau Diapason 36 et la clinique du Manoir en Berry, au sein du programme « OBERRY ». Cette collaboration permet d’assurer une prise en charge graduée, personnalisée et coordonnée des patients.
Alain CARRIE le directeur de Saint-François explique : « La prise en charge en hôpital de jour s’organise en parcours médical ou chirurgical (pré- et post opératoires) adapté à chaque patient. Il propose un suivi médical et des ateliers d’éducation thérapeutique en Ecole des patients. »
 
Animée par une équipe pluriprofessionnelle, le service est composé du Dr Françoise LEVITTA, médecin formée à la Médecine de l’Obésité et ses comorbidités, d’une diététicienne, d’une infirmière coordinatrice, de psychologues et de kinésithérapeutes.
 
Une prise en charge adaptée à chaque patient

Selon le rapport de la DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques) en février 2018, près de 60 000 opérations bariatriques ont été effectuées en France en 2016. L’intervention chirurgicale ne concerne que les cas d’obésité sévère et elle n’est en aucun cas l’unique clef du succès. Un parcours de soins personnalisé permet ainsi un suivi et un accompagnement adaptés à chacun. La décision même d’opérer est toujours prise de manière collégiale. Le cas échéant, la technique chirurgicale employée fait également l’objet d’une concertation selon le profil du patient. On distingue notamment trois méthodes : anneau gastrique, sleeve gastrectomie (ablation partielle de l’estomac) ou bypass (dérivation du tube digestif). Tout au long du parcours, les approches psychologique et nutritionnelle sont essentielles. Enfin, en cas d’opération, des visites régulières de spécialistes en pré et post-opératoire augmentent les chances de réussite.

Contact

Pour plus d’informations : news@elsan.care