ELSAN participe activement à l’effort de recherche sur le Covid-19 au sein de 6 études

Dans le contexte de la lutte contre l’épidémie, ELSAN et les équipes médicales au sein d’établissements ELSAN participent à six études françaises et internationales de recherche clinique, en tant que promoteur ou en partenariat avec des équipes des hôpitaux publics et en particulier celles de l’AP-HP et l’AP-HM. L’objectif : identifier les facteurs de risque d’aggravation des symptômes du Covid-19 et évaluer l’intérêt de certains traitements pour les patients hospitalisés ou en réanimation.
 
ELSAN s’est porté promoteur de l’étude COVELEC, les facteurs de risque d’aggravation chez des patients hospitalisés pour une infection COVID-19 : place de l’électrophorèse des protéines. L’aggravation constatée chez certains patients Covid + vient d’une réaction inflammatoire très importante qui se développe au sein de l’organisme. Cette étude biologique s’intéresse à cette inflammation et plus particulièrement aux protéines qui peuvent se doser dans le sang et dans les urines par une technique de laboratoire appelée « électrophorèse de protéines ». L’objectif de l’étude est de caractériser la performance prédictive des profils d’inflammation par électrophorèse de protéines, associés à des facteurs de risque cliniques, radiologiques et biologiques d’aggravation, chez des patients hospitalisés pour Covid-19. Cette étude est menée en partenariat avec la société Sebia, leader de cette technique de séparation des protéines appliquée au diagnostic in vitro, grâce au Dr Pierre Sonigo, directeur scientifique du groupe Sebia et coordonnée par le Dr Di Mascio de la Clinique de l’Estrée, située à Stains en Seine-Saint-Denis.  
 
 
Les cliniques Esquirol Saint-Hilaire à Agen, dans le Lot-et-Garonne, Conti à l’Isle-Adam, dans le Val d’Oise, l’Estrée à Stains et l’Hôpital-Clinique Claude-Bernard à Metz en Lorraine rejoignent l’étude COVIDOXY promue par le CHU de Bordeaux et coordonnée par le Dr Trinh-Duc, au CH d’Agen : l’apport de la saturation en oxygène dans la surveillance à domicile des patients à risque suspects ou atteints du Sars-Cov2. Cette étude porte sur l’évaluation de l’intérêt de l’automesure de la saturation en oxygène dans le dépistage précoce d’une aggravation des fonctions respiratoires des patients, suivis depuis leur domicile grâce à une plateforme dédiée à l’épidémie de la start-up Lifen, spécialisée dans des solutions digitales de communication digitale, et partenaire d’ELSAN.
 
L’évaluation de l'efficacité de différents traitements de corticostéroïdes pour soigner les pneumonies aigües graves de patients atteints de COVID-19, admis en unité de soins intensifs est l’objet de l’étude internationale REMAP-CAP COVID-19 à laquelle participent les cliniques d’Occitanie, près de Toulouse  et Les Fleurs, près de Toulon. Appelée Plateforme d’essais intégrés adaptatifs multifactoriels randomisés sur les pneumonies acquises communautaires au coronavirus COVID-19, cette étude est coordonnée par le Professeur Annane de l’hôpital de Garches, de l’AP-HP et promue par l’University Medical Center d’Utrecht aux Pays-Bas.
 
La Clinique de l’Estrée participe à l’étude ENACOVID qui concerne L’efficacité du naproxen en addition dans le traitement des patients sévères atteint de l’infection par le COVID-19) coordonnée par le Professeur Adnet de l’hôpital d’Avicenne de l’AP-HP.
 
Un partenariat est également en cours de mise en place avec l’AP-HM afin que les établissements ELSAN intègrent l’étude épidémiologique prospective GROCO, Conséquences obstétricales et périnatales de l’infection à COVID-19, pour évaluer son impact sur le taux de complications obstétricales chez la femme enceinte. Elle est coordonnée par le Professeur Florence Bretelle de l’hôpital La Conception, à Marseille.
 
La Clinique Bouchard, à Marseille avec le Dr Stanislas Bataille a intégré étude rétrospective sur données COVIDIAL dont l’objectif est de décrire les caractéristiques de la maladie COVID-19 chez les patients dialysés chroniques. Elle est   coordonnée par le Dr Guillaume Seret, du Pôle Santé Sud, au Mans et Dr Thibaut Dolley-Hitze (CH de Saint-Malo), et promue par l’association ECHO (Expansion des Centres d’Hémodialyse de l’Ouest).    
 
Dr Shahnaz Klouche, Directrice de la Recherche Scientifique ELSAN s’est exprimée au moment de cette annonce : « Je tiens à remercier vivement les médecins investigateurs qui s’investissent avec enthousiasme dans ces recherches et les promoteurs qui nous ont associés à leurs études ». Le Dr Myriam Combes, Directrice de la Stratégie et des Relations Médicales ELSAN ajoute : « Nous sommes très fiers de participer à ces études pour contribuer à notre mesure à faire avancer la recherche sur cette épidémie et la prise en charge des patients avec des partenaires et des confrères de grande qualité. Ces partenariats témoignent de la coopération entre les équipes qui partagent cet objectif commun d’améliorer les connaissances médicales pour mieux maitriser l’infection à SARS-Cov-2. »
 
Tout au long de l’année, ELSAN accompagne ses praticiens pour développer ou poursuivre une activité de recherche clinique jusqu’à la valorisation de leurs résultats au travers de publications scientifiques. La recherche clinique au sein d’ELSAN s’inscrit dans la mission que le Groupe s’est fixée :  offrir à chacun et partout, des soins de qualité, innovants et humains. Elle est un pilier incontournable et fondamental au service des patients, au service de l’excellence médicale d’aujourd’hui et des standards que cette même excellence imposera demain.

Contact

Pour plus d’informations : news@elsan.care