Les préoccupations des Français pour leur santé pendant l’épidémie

Pour mieux comprendre les inquiétudes et les attentes des Français en matière de santé, un sondage[1] a été réalisé par ELSAN auprès des ménages français il y a quelques jours.
Les questions sanitaires sont au cœur des inquiétudes des répondants, plus que les sujets économiques ou sociaux. Parmi les préoccupations sanitaires, il existe deux catégories majeures d’inquiétudes parmi l’ensemble des personnes interrogées : 
  • L’incertitude et le risque d’infection du virus : par exemple, 50% d’entre eux craignent d’être contaminés, et un tiers s’inquiètent de ne pas savoir s’ils sont à risque par rapport au virus;
  • Report des diagnostics et le manque de soins et médicaments pendant cette période.
 
La reprise de l’activité dans les établissements de santé pourrait être longue. 75% des répondants qui requièrent un rendez-vous médical prévoient de le prendre moins de 3 mois après le début du déconfinement.  Mais 53% des répondants préfèreront éviter un établissement de santé tant que les risques de contamination ne seront pas suffisamment atténués. Enfin, les Français s’attendent à un fort engorgement et un long délai d’attente avant d’avoir un rendez-vous médical chez un généraliste ou un spécialiste.
 
Quant aux consultations, une large majorité, près de 4 répondants sur 5, préfèrent être physiquement face à leur médecin traitant par rapport à des soins en téléconsultation. Toutefois, l’usage de la téléconsultation s’étend et atteint 20% du total de l’activité (versus 1% avant la crise) et devient un premier filtre pour les soins d’urgence.
 
Enfin, après le déconfinement, de nouvelles attentes par rapport au système sanitaire ont été exprimées, notamment une plus grande prévention, des procédures administratives plus simples et des outils plus performants de téléconsultation.
Thierry Chiche, président exécutif d’ELSAN, le confirme : « Nous prenons en compte ces inquiétudes des Français car il est très important qu’ils reviennent consulter et se faire soigner pour ne pas prendre de risque de retard de diagnostic ou de prise en charge. Depuis le début de l’épidémie, pour éviter la contamination au Covid, nous avons mis en place tous les moyens nécessaires pour sécuriser les parcours de soins et nos établissements de santé, nous avons formé nos personnels et nous veillons au respect des mesures barrières. »
Pour protéger les patients, les hôpitaux privés ELSAN se sont adaptés pour mettre en œuvre avec leurs équipes et les médecins les mesures sanitaires et d’hygiène pour accueillir les patients en consultation, en hospitalisation et dans les blocs opératoires. Ces mesures comprennent par exemple l’accueil pour tous les patients en leur donnant un masque, du gel hydroalcoolique et en prenant leur température, le dépistage des patients suspects Covid, l’échelonnement des entrées et horaires pour les consultations et admissions, ainsi que des circuits et services différenciés pour protéger les patients tout au long de leur prise en charge et jusqu’à leur sortie.
Thierry Chiche ajoute : « Ce sondage souligne également la nécessité, renforcée par l’épidémie, de poursuivre le déploiement d’outils digitaux pour faciliter, améliorer et coordonner la prise en charge des patients. Depuis le début de la crise, nous nous mobilisons pleinement avec nos partenaires pour proposer des solutions innovantes, digitales et faciles à mettre en œuvre. D’autres outils et services seront mis à disposition dans les prochaines semaines pour nos équipes et nos patients. »
Le succès des solutions proposées a été au rendez-vous et elles ont été adoptées rapidement par les équipes. Aujourd’hui, grâce à Lifen, le retour à domicile des patients Covid est sécurisé grâce au télésuivi et plus de 500 patients sont suivis quotidiennement.  L’utilisation accrue de la messagerie Pandalab permet une meilleure coordination entre les professionnels de santé dans les établissements et avec la médecine de ville. Et près de 1000 médecins au sein des établissements ELSAN, proposent la téléconsultation aujourd’hui, soit six fois plus que depuis le début de la crise.

 
 
 
 
 
A propos d’ELSAN :
ELSAN, leader de l’hospitalisation privée en France, est présent sur l’ensemble des métiers de l’hospitalisation et dans toutes les régions de l’Hexagone.  ELSAN compte 25 000 collaborateurs, et 6 500 médecins libéraux exercent dans les 120 établissements du groupe. Ils prennent en charge plus de deux millions de patients par an. Notre mission : offrir à chacun et partout des soins de qualité, innovants et humains. Pour en savoir plus : www.elsan.care
 
[1] Le sondage a été mené en ligne par lntelliSurvey auprès de 500 personnes en France avec une moyenne d’âge de 53 ans pendant la période du 17 au 21/04/2020.
 

Contact

Pour plus d’informations : news@elsan.care