Octobre Rose 2020 :
ELSAN se mobilise contre le cancer du sein

Dans le cadre de la 27e édition d’Octobre Rose, ELSAN se mobilise afin de sensibiliser au dépistage du cancer le plus fréquent et le plus meurtrier chez la femme en France.
 
Une femme sur huit concernée par le cancer du sein au cours de sa vie

Selon l’Institut National du Cancer, plus de 54 000[1] nouvelles personnes seraient touchées chaque année par le cancer du sein en France. C’est le cancer le plus fréquent chez la femme et la première cause de décès chez la femme. 1 femme sur 8 sera concernée au cours de sa vie par ce cancer. C’est pourquoi il est important de se faire dépister. La crise sanitaire ayant perturbé les habitudes de chacun, beaucoup de femmes ont été contraintes de reporter leur dépistage pourtant essentiel. Le dépistage est un véritable « geste barrière » contre le cancer du sein. Ce dernier est en effet encore responsable de 12 000 décès par an en France, selon la Ligue contre le Cancer. Parce que cela correspond à autant de femmes à sauver, la campagne de sensibilisation Octobre Rose déployée dans les établissements de santé vise à rappeler qu’un dépistage aux premiers stades de la maladie permet une meilleure prise en charge et augmente les chances de survie. Aujourd’hui, le taux de survie est de 87% après 5 ans. La prise en charge progresse grâce au développement des dépistages et aux progrès en matière de traitements. Rappelons que détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10. Le dépistage du cancer du sein est recommandé tous les 2 ans à partir de 50 ans. Il est également conseillé d’effectuer une fois par an un examen clinique des seins par palpation dès l’âge de 25 ans.
 
Le traitement du cancer du sein chez ELSAN

2/3 des établissements ELSAN font des chirurgies de cancer du sein et 1/3 des patientes dans le secteur privé se font traiter dans nos établissements. Les établissements ELSAN prennent en charge 1 personne sur 10 en chirurgie du cancer en France. Et c’est le 1er acteur privé en radiothérapie avec 5 centres en France. Le Palmarès du Point a par ailleurs placé le Pôle Santé République l’année dernière en première position dans la région Auvergne-Rhône-Alpes concernant le traitement du cancer du sein.
 
La mobilisation des établissements ELSAN

Malgré la crise Covid et les gestes barrières nécessaires, les établissements ELSAN se mobilisent pour Octobre Rose afin de sensibiliser les femmes à l’importance du dépistage.
Affichage, remises de flyers, webinaires de prévention grand public et des stands d’autopalpation organisés avec les bureaux locaux de la Ligue contre le cancer sont mis en place pour sensibiliser à l’importance du dépistage.
 
Développement de centres spécialisés avec des offres de soins multidisciplinaires

ELSAN accompagne ses établissements pour créer des centres spécialisés, en collaboration avec la société Move In Med  qui assiste les équipes médicales dans la mise en place d’un parcours de soins personnalisé, global et coordonné, avec l’ensemble des prises en charge pour les patients atteints d’un cancer du sein ou à risque de cancer du sein dont la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie, en étroite collaboration avec les professionnels de ville. Du dépistage jusqu’à l’après-traitement, cette offre multidisciplinaire et de qualité est proposée par des spécialistes du cancer du sein en ville et en établissement.
A ce jour, trois établissements ELSAN ont contribué à la mise en place de cette offre de soins : Diane, réseau du sein du Gard depuis décembre 2018 avec la Polyclinique Kenval Kennedy Valdegour à Nîmes, CapSein à Toulon avec la Clinique du Cap d’Or depuis juin 2020 et Rose à Bourges avec l’Hôpital Privé Guillaume de Varye depuis juillet 2020. D’ici fin 2021, une dizaine d’autres centres spécialisés devraient voir le jour partout en France.

 
 
 
[1] Chiffres de 2018
 

Contact

Pour plus d’informations : news@elsan.care